Aide, conseils, astuces et ressources autour du numérique

Le kit CnFSTemps de lecture : 9 min

5/5 (26)

Les 4000 Conseillers numériques France Services sont dotés d’un “kit CnFS” comportant de multiples articles dédiés à mettre en avant leurs actions.
Cet article propose de présenter rapidement les éléments du kit et surtout d’offrir un mode d’emploi en images pour monter l’oriflamme et le kakemono fournis sans notice explicative.

Les colis

À la réception, le kit se compose de 4 colis.
En général livrés trèèèès en retard et même parfois séparément, ces cartons réservent une petite surprise : les plus gros sont loin d’être les plus lourds ! 😅

Le plus petit carton surprendra par son poids… Et pour cause puisqu’il contient une plaque d’acier destinée à stabiliser l’oriflamme


Le gros carton très léger contient simplement la base du kakemono, rangée dans un sac à dos dédié.

Le long carton contient lui le kakemono et l’oriflamme, ainsi que leurs supports.
Le tout étant mélangé et sans aucune notice explicative, ce qui est sans doute un moyen de tester la sagacité et l’ingéniosité des CnFS qui seront confrontés à ces casse-têtes originaux.

Enfin, le gros carton bien lourd dévoilera les éléments de la tenue de conseiller/ère numérique, ainsi que quelques autocollants.

Tenues et autocollants

2 polos et un sweatshirt sont fournis à chaque CnFS.
Si le tissu est de bonne facture et que la broderie offre une impression de qualité, il faut hélas pointer le fait que cette dernière est très désagréable à porter !
Les finitions font que la broderie dans le dos gratte énormément, voir fait mal, surtout au niveau du centre du logo… Espérons que quelques lavages assoupliront les coutures.

Un (petit !) totbag est également inclus.
Dommage que les bretelles soient trop petites pour le porter en bandoulière… On laissera chacune et chacun lui trouver une utilité.

Un feuille de 10 autocollants (5 logos simples + 5 logos avec titre de la fonction) est aussi incluse.
De quoi personnaliser quelques équipements ou la porte d’entrée de sa structure ou d’un bureau.

On trouve aussi 2 gros autocollants hexagonaux représentant le “C” du logo des CnFS.
Les mieux équipés pourront sérigraphiés leur véhicule de service (on peut rêver). Les autres pourront mettre en valeur le dispositif à l’entrée de leur structure.
On peut regretter que, dans le transport, ces éléments subissent quelques déformations (ça ne doit pas faciliter leur mise en place).

Pandémie de Covid-19 oblige, 4 masques en tissu réutilisables sont également au programme.
2 couleurs au choix (bleu ou blanc) et toujours le logo CnFS au programme, en plus d’un liseré tricolore très officiel.
Ces masques sont plutôt confortables… et marqueront sans doute leur époque quand on les montrera à nos futurs petits-enfants dans quelques décennies ! 😄

Montage du kakemono

Avant d’installer la bâche du kakemono, il faut monter la structure portante, composée de la base, d’un montant en aluminium et de 4 tiges flexibles.

Commençons avec la base (à remplir d’eau une fois en place, pour bien maintenir le kakemono en position).

1• Dévisser la grosse bague en plastique du pied.
2• Introduire le pied dans le grand trou de la base (la petite bague en plastique en haut).
3• Retourner la base et visser la grosse bague en plastique sur le pied, afin de bien le fixer à la base.

Installer le montant en aluminium dans le pied qu’on vient de monter.
Le gros rond blanc va en haut et il faut “agrandir” le montant au maximum possible, sans le démonter (il y a plusieurs crans qu’on sent bien).

ATTENTION : pour introduire le montant dans le pied, il faut dévisser la petite bague en plastique, passer le montant à l’intérieur puis l’introduire dans le pied (il faut écarter un peu les lames en plastique).
On fait ensuite redescendre la bague que l’on visse pour bien fixer le montant à la base.

Il ne reste plus qu’à fixer les 4 tiges souples et la bâche du kakemono.

1• Introduire 2 tiges dans les trous supérieurs du gros rond blanc, en haut et 2 autres dans les trous de la pièce grise à mi-hauteur du montant.
2• Fixer la bâche en haut (les œillets se fixent sur les crochets).
3• Fixer ensuite les œillets en bas, en prenant soin de tordre les tiges, comme on le ferait avec les arceaux d’une tente de camping.
(Il est possible de ne pas fixer la partie basse et de n’utiliser que les 2 tiges supérieures, pour une utilisation en intérieur, sans risque de vent).

Et voilà un kakemono bien tendu et prêt à l’emploi !

Montage de l’oriflamme

On commence par la base !
Il suffit de fixer le petit pied à la plaque d’acier : la vis fournie se place sous la plaque, qu’elle traverse, et se visse dans le pied (en plus, y a une clé adaptée qui est fournie).

Il faut ensuite installer l’oriflamme en tissu sur sa potence porteuse.

1• Passer le montant portant l’étiquette “TOP POLE” dans le passant latéral du tissu (étiquette en bas).
2• Passer le petit montant coudé dans le passant supérieur du tissu et l’emboiter dans le montant “TOP POLE”.

Emboiter la potence dans le 3ème montant métallique (il y a un ressort de verrouillage à téton à passer dans le trou du montant du bas).

Une fois la potence emboitée dans la base en acier, il faut tendre le tissu :

1• Desserrer la vis papillon (non visible sur la photo) qui maintient la pièce mobile comportant un anneau de type “porte-clef” afin de faire “monter” cette pièce en bas de l’oriflamme en tissu.
2• Relier la ficelle de l’oriflamme à l’anneau métallique.
3• Redescendre délicatement la pièce mobile afin de bien tendre le tissu puis resserrer la vis papillon pour fixer la position.

Et voici une oriflamme prête à flotter au vent !

Grand concours du kit CnFS !

Avis aux CnFS de France et de Navarre :
Qui trouvera à quoi peut bien servir l’espèce de “clou” fourni avec l’oriflamme ?
Pour le moment, ça reste un mystère mystérieux…

Pas envie de jouer ? La réponse est ici !

Le "clou" sert uniquement à faciliter le vissage du petit pied sur la plaque en acier (on vis d'un côté, on utilise le clou pour créer une poignée et mieux maintenir la pièce, de l'autre) :


Sur certaines versions, il est également possible de glisser le "clou" dans l'ourlet en bas de l'oriflamme, afin de l'alourdir et de lui offrir une meilleur tenue face à la bise :

(Merci à Éric A. pour l'astuce et la photo).

Vous avez détecté une faute ? Vous pouvez nous la signaler ! Sélectionnez le texte concerné puis cliquez sur les touches [Ctrl] et [Entrée] en même temps.

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

14 commentaires sur “Le kit CnFS”

  • fg63
  • fg63
  • Dreydrey
  • Emsian
  • fg63
  • Olivier
  • fg63

Signaler une faute

Le texte suivant va être signalé à la personne qui a rédigé l'article :